Données personnelles : Google en collecte 10 x plus qu’Apple

Derrière ce titre aux apparences racoleuses, se cache une réalité. Celle de la façon dont nous utilisons internet et de la manière avec laquelle les grandes entreprises du numérique utilisent nos données personnelles pour générer du profit.

Vous ne vous êtes jamais demander pourquoi l’accès à la plupart de vos services du quotidien ne vous était pas facturer ? Alors que l’empreinte économique et écologique du numérique n’a jamais été aussi forte, les GAFAM et toutes les autres sociétés du net sont-elles de véritables âmes charitables ?

Des modèles économiques divergents

Au regret d’en décevoir certains, toutes ces entreprises font du profit même lors de la fourniture de services gratuits. L’exploitation de vos données personnelles au vu de vous fournir de la publicité ciblée est en grande partie une grande source de revenu pour ces entreprises.

Néanmoins, il est nécessaire d’apporter une certaine nuance au propos qui vient d’être énoncer précédemment. En effet, toutes les entreprises qui fournisse un service vont essayer d’en tirer profit, voir une rentabilité. Mais toutes ne vendent pas de la publicité pour arriver à cette finalité.

Si c’est gratuit, c’est toi le produit !

Pour essayer de voir un peu plus clair dans toute cette histoire, demander vous simplement ; “l’entreprise qui me fournit ce service, comment gagne-t-elle de l’argent ?”

Reprenons l’exemple de nos cinq grandes entreprises et concentrons-nous uniquement sur leurs sources de revenus principale, finalement leur cœur de métier.

Nous repérons facilement que deux d’entre-elles vivent quasiment exclusivement de la publicité, ce sont aussi celles-ci que nous connaissons le plus pour leurs services gratuits, étrange ? Rappelons tout de mème qu’Apple, Amazon et Microsoft ne sont pas non plus totalement transparent et ne sont pas exempt de scandales.

Google face à Apple, une rivalité pas que dans vos smartphones

En vérité, il serrait aisé de simplifier cette rivalité par une question simple, “Plutôt team Android ou iPhone ?” bien qu’ultra simplissime car vous n’êtes jamais réellement que d’un côté ou de l’autre (pour preuve de nombreux iPhone remplis d’applications Google) elle exprime plutôt bien une immense rivalité autant dans la façon de penser que de faire des bénéfices.

Afin d’exprimer clairement le propos, nous vous invitons à visionner deux vidéos réalisées par NowTech

Vous pouvez aussi consulter l’autre face de cette excellente vidéo

Arrivé à ce stade, vous en savez un peu plus sur la façon dont vos services du quotidien sont monétisés. Soit vous en payer l’accès soit c’est votre profil publicitaire qui le fait à votre place (voir parfois les deux).

Mais on vous doit encore une part de vérité dans tout ça, vous expliquer pourquoi Google n’est vraiment pas un bon élève en matière de vie privée. Voir pourquoi il est devenu “l’homme à abattre” pour beaucoup (la “dégooglesisation” ou comment fuir google à tout prix).

Données personnelles en danger même en veille

Selon une étude publiée par le professeur Douglas Schmidt. Google est capable de collecter des données même si les consommateurs évitent ses applications. Même si les utilisateurs d’Android désactivent les options relatives au GPS, la position géographique est toujours transmise à Google.

En réalisant cette étude il a été découvert qu’environ deux tiers des données collectées par Google sont collectées en arrière-plan.

En effet, même si l’utilisateur n’utilise aucune application Google. Le géant américain est toujours en mesure de collecter un grand nombre d’informations grâce aux outils qu’il fournit aux publicitaires et aux éditeurs de contenu.

Prenons l’exemple le plus parlant de cette étude. Laissons un smartphone Android et un iPhone inactif pendant 24h et analysons les données qui sont envoyées. (Cf graphique ci-dessous).

En moyenne, l’iPhone envoie 50 fois moins de données à Google qu’un appareil Android. Les iPhones partagent aussi 10 fois moins de données avec Apple que les smartphones Android avec Google. Le tout sans aucunes interactions avec l’utilisateur.

Ce (court) article arrive à sa fin, le sujet de la protection de la vie privée et des données personnelles est un sujet immense et pas aussi simple. N’hésitez pas à vous renseigner d’avantages.

Le Coin des Curieux

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *