Salto, la nouvelle offre de streaming à la française

On a appris en début de semaine par d’autres média, le lancement imminent de la plateforme de streaming vidéo française: Salto.

Annoncé pour la première fois en 2018, son lancement devait être prévue pour le début d’année 2020. Finalement repoussée en raison de la crise sanitaire elle était en phase de de test depuis juin et devrait finalement être disponible pour le public à partir de ce mardi 20 octobre, tel que l’a indiqué la plateforme elle même sur son Twitter.

Avant sa sortie si vous avez manqué quelques infos sur la plateforme, on vous fait un rapide résumé de ce qu’est Salto et ce qu’elle va proposer.

Salto, qu’est ce que c’est, et que trouve t-on ?

Annoncée pour la première fois en 2018, la nouvelle plateforme de streaming vidéo est le fruit d’une alliance entre France-Télévision, le groupe TF1 et le groupe M6.

Le résultat de cette cette collaboration, c’est donc Salto; plateforme de SVOD qui entend bien venir faire concurrence sur un marché du streaming VOD déjà trusté par les géants américains que sont Netflix, Disney+, Apple TV+ et Amazon prime.

Salto entend cependant bien se démarquer avec une spécificité, celle de proposer un contenus « exclusivement Français », adaptés au marché Français. En effet la plateforme a pour ambition d’être « la plus grande vitrine de la création française ».

La plateforme pour se faire va conjuguer : visionnage à la demande de programmes diffusés par les chaines des trois groupes, créations originales et l’accès à une vingtaine de chaînes TV en live.

Pour cela on aura ainsi droit dès son lancement à près de 10 000 heures de contenus qui arriveront rapidement à 15 000. On retrouvera ainsi au même endroit l’ensemble des programmes produits par chacune des trois chaines. On devrait logiquement retrouver des séries (Dix pour cents, Grey’s anatomy…), des documentaires (Apocalypse…), des divertissements, des programmes jeunesses ou encore des magazines.

Mais on retrouvera également des contenus en avant premières avant même leur diffusion sur leurs chaînes habituelles, ainsi que des inédits. En revanche dans un premier temps il faudra oublier les créations originales.

A quel prix et sur quel support ?

A l’heure où l’on rédige cet article, les tarifs de la plateforme ont été annoncés. On aura ainsi le droit pour la première inscription à 1 mois d’essai offert. pour espérer continuer à profiter du service, il faudra choisir parmi les trois offres suivantes :

plateforme, on vous fait un rapide résumé de ce qu’est Salto et ce qu’elle va proposer.

  • Solo : les programmes sur un seul écran pour 6,99 euros par mois
  • Duo : connexion simultanée sur deux écrans pour 9.99 euros par mois
  • Tribu : jusqu’à quatre écrans pour 12,99 euros par mois

A l’instar de Netflix, Salto opte pour une grille tarifaire et des offres équivalente. En revanche elle ne semble pas proposer d’offre remisée pour une souscription à l’année comme peut par exemple le proposer le « petit » dernier : Disney+ avec ces offres à 69,99 euros pour un an ou 6,99 euros par mois avec quatre écrans en même temps, ou encore Apple TV+ qui propose ces services à 49,99 euros pour une année ou 4,99 euros par mois.

A son lancement, Salto sera disponible comme ses concurrents en version web (https://www.salto.fr/) accessible via Mac ou PC. Le service sera aussi disponible sur tablettes et smartphones (IOS et Android), et possiblement sur le TV connectés. En revanche ses dirigeants ont annoncés n’avoir pas encore trouvé d’accords concernant la distribution sur les box TV.

Pour quand ?

Le lancement de Salto est donc prévu pour mardi 20 octobre si toutefois il n’y avait pas de nouveaux retard. Pour l’heure, le site est accessible uniquement pour être tenu au courant des avancées.

Le site est accessible : https://www.salto.fr/

Le coin des curieux

Paul

Paul, 21 ans trésorier de Special'IT et rédacteur sur le site internet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.