Windows 11 vas succéder à Windows 10

Microsoft a dévoilé Windows 11 lors d’un événement en ligne de 45 minutes, « What’s next for Windows », qui s’est tenu le 24 juin 2021. Quelques jours plus tard, la première preview était lancée pour les membres du programme Windows Insider Preview.

Ce dernier vas venir succéder à Windows 10 (qui avait été vendu comme le dernier Windows). Windows 11 est-il un véritable nouvel OS ou ressemble t-il davantage à une mise à jour majeur de l’OS existant ?

Un nouveau design avec Windows 11

Windows 11 apporte une toute nouvelle interface pensée dans ses moindres détails pour créer une connexion émotionnelle entre l’utilisateur et son ordinateur. Tout a été conçu en ce sens : les textures, les couleurs, la transparence, les différents thèmes, les coins de fenêtres arrondis… Tout est mieux organisé et plus organique, le tout parfaitement lié par des animations beaucoup plus fluides que sur Windows 10.

Les différents thèmes du système ont également été revus pour offrir enfin une véritable variété, et notamment un thème sombre, très attendu par les utilisateurs de Windows.

Menu démarrer et espace widget

Le menu démarrer à été repensé, beaucoup plus simpliste et intuitif, les tuiles dynamiques disparaissent et la part belle est faites au recommandations.

Si les tuiles dynamique ont disparurent, Windows 11 ressuscite les widgets au travers d’une page dédiée et entièrement paramétrable. On y retrouve la météo, les résultats sportifs, l’actualité selon vos préférences, etc. Chaque bloc peut être déplacé et redimensionné afin que vous puissiez avoir toutes les informations qui vous intéressent en un coup d’œil. Ce flux est géré par intelligence artificielle et fonctionne également en tactile.

Gestion des espaces de travail

Sur PC, il n’est pas rare d’avoir de nombreuses applications ouvertes en simultané. Microsoft a donc décidé de revoir entièrement la gestion des fenêtres, mais aussi des espaces de travail. L’espace de travail peut donc être divisé en zones bien précises pour réorganiser facilement ses fenêtres.

Chaque « layout » est par ailleurs gardé en mémoire et peut être réduit en barre de tâches, puis ramené à l’écran en un seul clic. Cela fonctionne notamment dans le cas des écrans secondaires, très mal gérés sur Windows 10. Lorsque vous débranchez un écran, les fenêtres qui s’y trouvaient sont alors réduites en barre de tâches et reviennent automatiquement s’organiser comme elles l’étaient à l’origine lorsqu’on rebranche le moniteur.

La gestion des bureaux a également été améliorée pour segmenter les différentes parties de votre activité. Chaque bureau peut conserver son propre agencement et son propre thème. Parfait pour avoir un espace dédié à votre vie professionnelle, un autre pour votre vie personnelle et possiblement d’autres selon vos activités, comme pour le gaming.

À la souris ou au tactile

Toute l’interface a d’ailleurs été réfléchie pour fonctionner aussi bien à la souris qu’au tactile. En passant sur ce mode de contrôle, les icônes s’espacent légèrement pour faciliter la navigation et vous pouvez également utiliser les gestes disponibles sur trackpad directement sur votre écran. Ce format tablette peut également être tourné et s’adapter automatiquement à une vue portrait avec une rotation complète du système.

On retrouve également un clavier similaire à celui qu’on trouve sur mobile. Vous pouvez écrire en swipe, utiliser la barre d’espace pour contrôler le curseur, etc. Enfin, une reconnaissance vocale est intégrée pour dicter son texte, avec une reconnaissance automatique de la ponctuation et des commandes vocales permettant notamment la correction.

Les stylets ne sont pas oubliés non plus avec un retour haptique.

Refonte du Microsoft Store

Hormis une refonte complète de son interface et de son fonctionnement interne (qui abandonne HTML pour du C# natif), ce nouveau Microsoft Store offre surtout une nouvelle politique beaucoup plus ouverte de la part de Microsoft.

L’éditeur propose le même logiciel qu’il propose déjà sur son site officiel, mais accessible directement par les utilisateurs du Microsoft Store (Il n’est plus question d’UWP, d’application universelle, de bridge ou de conteneur win32). 

Une autre nouveautés majeures du Microsoft Store réside bien sûr en l’apparition des applications Android. Qu’il serra possible de télécharger et d’installer depuis l’Amazon Appstore. La technologie Intel Bridge permet de faire le lien entre les apps Android et l’OS.

Les logiciels optionnels sont intégrés

Notons que certains outils qu’il fallait installer manuellement sur Windows 10 sont directement intégrés à windows11. Citons par exemple Windows terminal, le gestionnaire de package Winget.

Des paramètres (encore) repensés

L’application paramètres change complétement d’apparence, adieux les grandes sections avec des icones comme accueil. Les paramètres s’ouvrent directement dans la catégories système, la navigation se fait via le menu de gauche.

Installation et prix

L’installation de Windows 11 se ferra via une mise à jour Windows update à partir de Windows 10. Cette migration sera donc gratuite pour tous les possesseurs d’une licence valide. Microsoft à aussi indiquer qu’il serra possible de migrer depuis Windows 7.

Les caractéristiques techniques à respecter pour pouvoir officiellement installé Windows 11 sont encore pour le moment assez restrictives alors attention car Microsoft n’apportera pas de support aux utilisateurs en dehors de ces configurations.

Le Coin des Curieux

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Centre de préférences de confidentialité

Compte utilisateur

Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur.

Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé.

SESSION

Publicité

Service de publicité GOOGLE ADSENCE

Il est possible que des cookies publicitaires soient utilisés par le site que vous êtes en train de consulter. En ce qui concerne les publicités que nous diffusons partout sur Internet, des cookies appelés “__gads” ou “__gac” peuvent être utilisés par le site web que vous êtes en train de consulter. À la différence des cookies utilisés par les propres sites web de Google, ces cookies ne peuvent être lus par Google lorsque vous naviguez sur un site différent de celui depuis lequel ils ont été initialement installés. Ces cookies peuvent servir à mesurer votre interaction avec les publicités sur un site web et empêcher qu’une même publicité ne vous soit présentée de trop nombreuses fois.

__gads,__gac,DOUBLECLICK

Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

_ga,_gid,_gat,AMP_TOKEN,_gac_